Toulouse : Les forains vont bloquer la rocade ce vendredi

Le POMPON Le ton monte entre la mairie de Toulouse et les forains de la célèbre fête Saint-Michel qui n’ont pas trouvé d’accord sur un site d’installation

H.M.
Une opération escargot sur la rocade de Toulouse. (Illustration)
Une opération escargot sur la rocade de Toulouse. (Illustration) — Alexandre GELEBART

Les manèges ne tourneront pas et c’est la rocade de Toulouse qui pourrait bien passer en mode auto-tamponneuse ce vendredi. Après des mois de bras de fer tendu avec la mairie, les forains de la célèbre fête Saint-Michel annoncent qu’ils vont mettre leur menace à exécution et bloquer le périphérique. Concrètement, ils prévoient de se positionner dès 7 heures au péage nord avec leurs gros manèges puis de partir en direction de Bordeaux, de faire une incursion en centre-ville dans la journée et de rejoindre symboliquement le Zénith le soir. C’est sur le parking de la salle de spectacles que la fête s’était repliée depuis dix ans.

Mais en avril 2021, la mairie a annoncé qu’elle ne pourrait plus se tenir là en raison de chantiers sur la zone voisine de la Cartoucherie et des nuisances engendrées pour les riverains. Les choses avaient semblé se décanter la semaine dernière quand la mairie a proposé la très centrale île du Ramier, exclue en 2021 des négociations car elle se situe en zone inondable…

Le conflit pourrait s’enliser

Le climat s’est semble-t-il tendu depuis. Dans un courrier sévère, transmis ce jeudi à la presse, le maire Jean-Luc Moudenc (LR) reproche aux forains leur « refus de dialoguer ». « Visiblement, vous préférez passer en force », leur écrit-il. De leur côté, les professionnels pointent une proposition tardive sur un terrain en chantier qui ne dispose pas des équipements pour accueillir une fête d’une telle ampleur.

Les négociations vont-elles reprendre ? La fête devait durer un mois. Les forains ne sont donc pas attendus ailleurs et pourraient renouveler leur opération escargot la semaine prochaine.