Journées du patrimoine 2022 : Que faire à Toulouse ?

SORTIES Pas besoin d’avancer masqué cette année pour profiter des Journées du patrimoine. Voici cinq idées pour se cultiver en flânant dans Toulouse

Hélène Menal
Le dôme de la Grave est une star d'Instagram. Les Toulousains vont pouvoir découvrir le trésor que renferme cet édifice.
Le dôme de la Grave est une star d'Instagram. Les Toulousains vont pouvoir découvrir le trésor que renferme cet édifice. — P. Nin
  • Samedi et dimanche, les classiques Journées européennes du patrimoine sont de retour en mode débridé.
  • Si vous avez la flemme de faire le tri dans les méandres des programmes, voici cinq propositions qui ont retenu l’attention de la rédaction. Bon week-end.

Des bords de Garonne à un Capitole redevenu médiéval, les Journées du patrimoine offrent des centaines de visites insolites et gratuites. 20 Minutes en a sélectionné quelques-unes, nouvelles pépites ou incontournables à (re) découvrir dans Toulouse. Gratuitement.

L’envers du chouchou d’Instagram

C’est le lieu le plus instagramé de Toulouse. Le dôme cuivré de la Grave dans lequel se reflètent parfois les flots de la Garonne est LE monument emblématique de la Ville rose. Sauf qu’il n’y a quelques initiés qui savent ce qu’il renferme. Mais ils vont perdre ce privilège puisque la fameuse chapelle Saint-Joseph, rachetée au CHU par la mairie en 2015, a été entièrement rénovée. Ses somptueux décors du XVIIIe sont désormais visibles par tous et le resteront tous les week-ends et pendant les vacances scolaires.

Visites libres ou guidées de 11 heures à 18 heures

Une page d’histoire

On peut visiter la cathédrale Saint-Etienne toute l’année. Et pour tout un tas de raisons. Mais l’occasion qu’elle offre momentanément est assez spéciale puisque vous pourrez y consulter l’authentique et fameuse lettre « sur la personne humaine » du cardinal Saliège. Il y a quatre-vingts ans, le 23 août 1942, l’archevêque de Toulouse demandait à tous les curés du diocèse de lire en chaire ce texte de protestation contre la déportation des Juifs. Un texte singulier et courageux dans le contexte de l’époque devenu une page d’histoire à haute portée pédagogique.



Le bureau du patron

Vous aimez les lieux de pouvoirs ? Alors, sachez que comme il en a pris l’habitude, le maire de Toulouse ; Jean-Luc Moudenc, accueillera les curieux samedi (de 14 heures à 17 heures) dans son bureau du Capitole. Si vous préférez la carte de la nostalgie, l’Envol des Pionniers, le site de Montaudran consacré aux héros de l’Aéropostale, dévoilera ce week-end, pour la première fois, sa reconstitution du bureau de Didier Daurat. Aussi craint qu’adulé, le souvent ombrageux chef d’exploitation de l’Aéropostale a mis au pli les Mermoz et Saint-Ex, les clouant parfois au sol pour faire de la mécanique les mains dans le cambouis.

Samedi et dimanche de 10 heures à 18 heures à Montaudran.

Au cinéma comme dans un moulin

On n’oserait plus le faire dans les multiplexes mais il fut un temps où l’on entrait et sortait dans les cinémas à n’importe quel moment de la séance. La Cinémathèque de Toulouse reproduit l’expérience avec sa « Séance ininterrompue » proposant en boucle quelques-unes de ses pépites : réclames, morceaux de bravoure, extraits rarissimes, actualités d’époque… On peut s’avachir deux heures en restant hypnotisé ou picorer une séquence de cinq minutes et quitter les lieux sans que personne ne lance des regards désapprobateurs.

Samedi à 16 heures, rue du Taur

Ménestrels by night

Vos journées sont déjà occupées ? Rabattez-vous sur la Nuit du patrimoine. Elle a lieu cette année dans et autour du Capitole où vous croiserez baladins et saltimbanques, un Comte de Toulouse et quelques Capitouls. Une immersion dans 800 ans d’histoire avec des pièces de théâtre, un titan qui jongle, des tableaux qui s’animent dans la salle des Illustres.et même de très sérieuses conférences historiques.

Samedi de 18h30 à minuit