La gauche largement en tête

Hélène Ménal

— 

Il cartonne, quelle que soit la coalition qu'il dirige. Hier, le président socialiste sortant, Martin Malvy, a dominé le premier tour de la tête et des épaules. Il flirte avec ses 43 % du premier round de 2004, alors que cette fois les communistes sont partis en solo. Ce score le place en position de force pour les négociations d'alliance au deuxième tour. Il pourrait même lui permettre de se passer des écologistes. Car si ces derniers améliorent largement leur score de 2004 (9,33 %), la vague verte annoncée dans les sondages a surtout déferlé dans l'agglomération toulousaine. Gérard Onesta atteignait à 23 h 30 les 18,84 % à Toulouse et 18,30 % à Tournefeuille. Il se paie même le luxe de passer devant l'UMP à Ramonville, avec 19,67 %.

Le MoDem en chute libre
Pour Brigitte Barèges et l'union de la droite, c'est une douche froide. Si la maire de Montauban fait mieux que l'Aveyronnais Jacques Godfrain (19 %), ce dernier était à l'époque aux prises avec une UDF à 10,15 %. Là, Brigitte Barèges ne peut plus gagner à moins d'un miracle. Le seul rayon de soleil dans la soirée bien sombre de la candidate – qui pour la première fois n'est pas parvenue à conjurer les mauvais sondages – est l'espoir d'un score honorable au deuxième tour grâce aux reports de voix des électeurs du Front national.
Hier soir, le parti de Jean-Marie Le Pen n'était pas en mesure d'atteindre les 10 % et de se maintenir au second tour. Il devrait donc quitter l'hémicycle régional et perdre ses huit élus. Les communistes réussissent en revanche leur pari du Front de gauche, ne laissant que des miettes aux autres partis d'extrême gauche. Leur score leur permet de rejoindre la liste de Martin Malvy avec qui, vu les rapports cordiaux entretenus pendant la campagne, ils ne devraient avoir aucun mal à trouver un terrain d'entente.
Le MoDem enfin prend le gros gadin de cette élection, se voyant réduit à un score très faible, qui le rend incapable de peser dans un scrutin déconnecté de la personnalité de François Bayrou.Source : préfecture de région Midi-PyrénéesEstimations hier à 23 h 30
Les résultats du 1er tour