«Pour que les travailleurs expriment leur révolte contre les capitalistes»

REGIONALES Sandra Torremocha, tête de liste de lutte ouvrière présente son programme...

— 

b. langlois / AFP

A 36 ans, Sandra Torremocha n'en est pas à son coup d'essai. Cette enseignante était déjà tête de liste LO lors des municipales de 2008 et aux dernières européennes. Et son discours n'a pas changé. Pour elle, «ce vote doit être celui de la révolte des travailleurs contres les actionnaires et les capitalistes». Objectif numéro un: «Interdire les licenciements.» Plus localement, elle propose un arrêt «des subventions données par le conseil régional aux entreprises, soit 50 millions d'euros. La région en a donné à Liebher qui annonce des bénéfices et n'a pas besoin d'aides publiques», souligne la militante. Si un élu LO arrivait au conseil régional, il pourrait être «un porte-voix des luttes sociales».