Sursis pour les « SDF sans frontières »

— 

Le collectif bénéficie d'un délai de 15 jours
Le collectif bénéficie d'un délai de 15 jours — A. Duquesnel / 20 minutes

La demande d'expulsion des membres du collectif SDF sans frontières sera examinée dans quinze jours. Un sursis obtenu vendredi par les douze sans-abri installés depuis janvier dans un ancien bâtiment de l'Armée du Salut, situé rue des Sept-Troubadours. Des responsables de l'association humanitaire, qui a vendu l'immeuble à un particulier, se sont engagés à venir cette semaine rencontrer les occupants pour étudier leur projet de réinsertion. Une décision prise après une réunion avec les Enfants de Don Quichotte, soutien du collectif.