Une unité pour détenus à l’hôpital en 2006

© 20 minutes

— 

Durant le premier semestre 2006, une unité hospitalière sécurisée interrégionale (UHSI) doit ouvrir ses portes dans un établissement encore indéterminé de Toulouse. Deux structures pour détenus basées au sein même d’hôpitaux existent déjà en France : une à Nancy depuis février, l’autre à Lille depuis lundi. Dans le cadre de ces unités, des agents de l’administration pénitentiaire assurent la surveillance des malades, et celle des bâtiments relève de la police. Actuellement, c’est l’hôpital qui se déplace vers la prison. Depuis 1996, les centres de détention sont équipés d’unités de consultations et de soins ambulatoires. Chaque établissement a ainsi une convention avec l’hôpital le plus proche.