TGV:trois régions ne veulent pas d’un Polt d’adieu

© 20 minutes

— 

Ils veulent relancer le Polt, le TGV pendulaire Paris-Toulouse via Orléans et Limoges. Martin Malvy, le président du conseil régional, était hier à Paris avec ses homologues des régions Limousin et Centre. Les trois socialistes y ont répété, au cours d’une conférence de presse, leur détermination à voir aboutir le projet. Inscrit au plan Etat-Région 2000-2006, le train pendulaire fait appel à une technologie qui lui permet de se pencher pour gagner de la vitesse. L’économie serait d’une demi-heure sur le trajet Paris-Toulouse. La mise en service du Polt était prévue pour cette année avant que le gouvernement n’en remette en cause « la pertinence économique » en décembre 2003. Les trois régions, qui ont engagé une action en justice, estiment que « cette décision porte atteinte au développement économique d’une partie du territoire français ». Leur protestation a été appuyée hier par de nombreux parlementaires.