Ils se disputent les Miss

© 20 minutes

— 

A qui revient la propriété Intellectuelle des déclinaisons régionales de Miss France ? C’est la question sur laquelle le tribunal correctionnel de Toulouse devra trancher cet après-midi. L’association du Comité Miss France, présidée par Geneviève de Fontenay, assigne Bernard Aïach, son ancien délégué régional. Elle lui reproche d’avoir déposé en 2003 auprès de l’Institut national de la propriété intellectuelle (INPI) les marques de Miss Midi-Pyrénées, Miss Comminges et Miss Gascogne. Le conflit a eu d’ailleurs l’effet de faire disparaître la Miss Midi-Pyrénées du paysage. « Viré le 17 juin 2003 dans des conditions humaines et juridiques dramatiques », Bernard Aïach demande des indemnités substantielles.