Ils veulent garder leur école

— 

Une vingtaine d'enseignants des instituts universitaires de formation des maîtres (IUFM) étaient rassemblés, hier au Capitole, pour dénoncer la réforme de ces structures préparée par le gouvernement. Réunis au sein du collectif Enseigner est un métier qui s'apprend, ils refusent le projet confiant la formation des futurs maîtres aux universités via des masters. « Cette réforme sonne la fin de la formation des enseignants à l'IUFM. Ces derniers prendront leur poste après une préparation à l'université sans être formés lors de stages dans les écoles », note Jean-François Grelier, enseignant en IUFM, qui annonce une grève le 15 décembre. W