Les médecins libéraux veulent piquer

— 

Les généralistes de la Haute-Garonne dénoncent leur mise à l'écart de la campagne de vaccination contre la grippe A (H1N1). Devant l'afflux de personnes dans les centres mis en place par le gouvernement, un praticien de Fronton propose la vaccination dans son cabinet aux patients désireux d'être suivis par leur médecin traitant. « La pandémie arrive dans le pays, mais le doute s'est installé dans la population car la vaccination ne passe pas par le circuit médical traditionnel, note Jérôme Marty, secrétaire général de la Confédération des syndicats médicaux français de la Haute-Garonne. Face aux demandes récurrentes de mes patients, j'ai décidé d'effectuer ces vaccinations dans mon cabinet. Près de quarante personnes sont déjà prêtes à participer à cette opération. » Après avoir écrit à la préfecture, Jérôme Marty espère obtenir aujourd'hui les autorisations pour récupérer le matériel nécessaire à la vaccination auprès du centre de Pechbonnieu. W

J. R.