turbulences pour airbus

— 

Le groupe EADS a annoncé hier une perte nette de 87 millions d'euros au 3e trimestre 2009, contre un bénéfice de 679 millions d'euros un an plus tôt, sur la même période. C'est sa première perte depuis 2007. Louis Gallois, patron d'EADS, n'a pas exclu une nouvelle baisse des cadences de production d'avions dans sa filiale Airbus. Selon lui, la visibilité du groupe serait correcte pour les six premiers mois de 2010, avec une consolidation des livraisons d'appareils. En revanche, le second semestre serait plus incertain. En octobre, Airbus a déjà abaissé la cadence de production des A320 de 36 à 34 appareils par mois. W