La déchetterie est attaquée en justice

— 

Ils ont saisi le tribunal administratif de Toulouse le 2 novembre. Des riverains et associations de protection de l'environnement de Lafitte-Vigordane, au sud de la Ville rose, demandent l'annulation du permis de construire du futur centre régional de regroupement des déchets dangereux (peintures, solvants, piles...).

Porté par Eoval, filiale de Veolia Environnement, ce projet suscite la colère des riverains qui soupçonnent l'opérateur de vouloir leur imposer un incinérateur. « Sans compter qu'Eoval prévoit maintenant de stocker des hydrocarbures et d'éliminer des déchets provenant d'installations nucléaires de base », souligne Guy Bordone, président de l'association Saga Environnement, en brandissant le permis de construire de ces futures activités. « Fantasmes et inexactitudes », rétorque Clément Leveaux, directeur de la communication de Veolia. La balle est désormais dans le camp de la justice. W

Éric Dourel