Le projet Aérospace Campus enfin en phase de décollage

— 

Le campus sera construit sur le sitede l'ancien aérodrome de Montaudran.
Le campus sera construit sur le sitede l'ancien aérodrome de Montaudran. — F. SCHEIBER / 20 MINUTES

La tour de 120 m de haut rêvée par Philippe Douste-Blazy n'est plus qu'un lointain souvenir. Installé sur la partie sud de Montaudran, le contenu de l'Aérospace Campus nouvelle version devrait être dévoilé d'ici à quelques semaines par le président du Grand Toulouse, Pierre Cohen (PS). Quant à la forme que prendra cette zone de 40 hectares dédiée à la recherche et aux activités aérospatiales, il faudra attendre mi-2010 et le choix du lauréat du projet urbain parmi les trois équipes en concurrence. Les premiers coups de pioche sont prévus un an plus tard.

Le campus avait été annoncé à l'occasion de la mise en place du pôle de compétitivité Aérospace Valley il y a plus de quatre ans. Mais « le changement de municipalité a entraîné un remaniement du projet sur son intégration urbanistique et sociale au sein de la ville. Du coup, nous avons pris un an de retard », reconnaît Jean-Marc Thomas, le président de l'Aérospace Valley, qui tenait son assemblée générale mardi. Face visible du pôle, la zone doit accueillir l'Institut Clément-Ader, un labo de mécanique de l'université de Toulouse. Ses 9 500 m2 seront financés dans le cadre du plan Campus pour 45,7 millions d'euros. Au même titre qu'un bâtiment de formation de 12 000 m2 (25,5 millions d'euros). Ils devraient être complétés par des entreprises et des logements étudiants. W

B. C.