La Garonne de plus en plus à sec

— 

Les quelques ondées de ces derniers jours n'y auront rien fait. La sécheresse s'est aggravée depuis le début du mois de septembre. Même si la situation n'est pas encore catastrophique, la préfecture vient de prendre des mesures drastiques qui s'appliquent aux particuliers. Le remplissage des piscines la journée, l'arrosage des potagers et pelouses de 8 h à 21 h ou encore le lavage à grande eau des voitures sont désormais interdits.

Un dispositif nécessaire pour éviter d'atteindre le seuil d'alerte de la Garonne. Après une légère remontée en début de semaine dernière, le niveau du fleuve est à nouveau en baisse. Dès vendredi soir, le syndicat mixte d'études et d'aménagement de la Garonne a dû à nouveau procéder à un soutien d'étiage. Si les besoins en irrigation des agriculteurs ont baissé, les lâchers d'eau restent nécessaires. Conséquence : sur les dix premiers jours de septembre, le taux de remplissage des réserves du bassin Adour-Garonne est passé de 47 % à 42 %, contre 57 % à la même période en 2008. W