Le campement ne décolle pas

— 

L'idée d'un terrain s'éloigne de plus en plus. Après une réunion hier en préfecture, les membres du campement des Enfants de Don Quichotte ne voient pas leur situation évoluer. Installés derrière Saint-Pierre-des-Cuisines, « nous campons dans de mauvaises conditions d'hygiène. Nous avons demandé à la mairie un préfabriqué avec des douches, qu'elle nous refuse », dénonce Louis, un porte-parole. Vendredi, il doit retourner à la préfecture pour aborder des solutions de relogement au cas par cas. « Si on en trouve, tant mieux, mais que deviendront les moins de 25 ans sans revenus et avec des chiens ? », s'interroge-t-il. W