Les socialistes arbitrent les dissensions en interne

— 

Le débat sur les priorités en matière de transports en commun est tellement âpre qu'il occupe jusqu'aux instances fédérales du Parti socialiste. De source interne, le bureau fédéral de mercredi soir a adopté à une large majorité plusieurs résolutions. Dont une privilégiant la mise en place d'une conférence permanente des présidents des collectivités concernées, qui arbitrerait les projets.

Cette proposition émane de Pierre Izard, le président du conseil général. L'exécutif socialiste départemental aurait, par ailleurs, voté le maintien des accords politiques avec les Verts. Donc, par voie de conséquence, le maintien de l'écologiste Stéphane Coppey à la présidence de Tisséo, en dépit des rapports tendus que Pierre Cohen entretient avec lui.

Ces décisions internes, si elles sont confirmées, interviennent alors qu'un conflit oppose ouvertement le Grand Toulouse et le Sicoval sur le prolongement du métro vers Labège et que débute, la semaine prochaine, l'examen par les collectivités du Plan de déplacements urbain qui doit définir les futurs projets d'infrastructures. W