Toulouse : Pont Saint-Pierre à sens unique, piste cyclable à Esquirol et Quai de Tounis... ce qui va changer en 2023

URBANISME Dans la continuité du réaménagement de la rue de Metz, des travaux vont avoir lieu du côté d'Esquirol et de Saint-Cyprien au cours des prochains mois avec pour objectif de sécuriser piétons et cyclistes et d'apaiser la circulation

Béatrice Colin
— 
Projection du réaménagement de la place Esquirol avec la création d'une piste cyclable à double sens est prévue à compter du printemps 2023.
Projection du réaménagement de la place Esquirol avec la création d'une piste cyclable à double sens est prévue à compter du printemps 2023. — Mairie de Toulouse
  • Alors que les travaux ont débuté sur une partie de la rue de Metz, la mairie de Toulouse a présenté son projet « Rive gauche – rive droite » qui vise à réduire la circulation automobile et sécuriser celle des piétons et vélos.
  • Des pistes cyclables à double sens vont voir le jour place Esquirol, quai de Tounis ou encore rue de la République.
  • Le pont Saint-Pierre sera à compter de l’an prochain à sens unique, après une expérimentation piétonne cet été, du 18 juillet au 22 août.

Depuis plusieurs mois, des travaux sont lancés sur une partie de la rue de Metz à Toulouse, entre le Monument aux Morts et la place Esquirol. A partir du mois de septembre, plus aucun bus ne circulera sur cette artère structurante du centre-ville et à terme, l’unique voie de circulation automobile limitée à 20 km/h, sera accessible uniquement aux riverains, aux livreurs et aux services d’urgence. Un chantier qui vise à réduire le flux de transit et à apaiser la circulation, mais aussi à sécuriser les piétons et les cyclistes dans ce secteur grâce à la mise en place d’une piste cyclable bidirectionnelle.

Ce chantier est le premier acte d’un autre de plus grand ampleur entre les deux rives de la Garonne. Lundi soir, la mairie de Toulouse a en effet présenté les grandes lignes de son projet «rive gauche-rive droite», qui passe par une refonte des déplacements dans les secteurs Esquirol, rue de la République, quai de Tounis ou encore du pont Saint-Pierre au cours de l’année prochaine.

Une continuité cyclable sécurisée

« Avec la fermeture de la rue de Metz à la circulation de transit et aux bus, le flux routier va être réduit de 30 % dans ce secteur. Avec ce projet, notre objectif est de proposer une continuité de la piste cyclable sur toute la longueur, du Monuments aux Morts jusqu’à Saint-Cyprien », expose Julie Escudier, la maire de quartier. A Esquirol et sur le reste de la rue de Metz en direction du Pont-Neuf, voitures et bus circuleront désormais sur la même voie, tandis qu’une seconde voie sera consacrée uniquement aux bus en sens inverse.

Un terre-plein central où sera installé un abribus sera créé et la piste à double sens sécurisée verra le jour entre cet espace surélevé et le plateau piétonnier situé devant Midica. Elle rejoindra celle du Pont-Neuf, avant de relier la rue de la République où une piste bidirectionnelle va voir le jour côté paire, là où les places de stationnement vont être supprimées au profit d’un élargissement des trottoirs et de l’installation des terrasses.

Une vraie piste cyclable va voir le jour rue de la République à Toulouse.
Une vraie piste cyclable va voir le jour rue de la République à Toulouse. - Mairie de Toulouse

« Cette création d’une piste bidirectionnelle va dans le bon sens, c’est une bonne nouvelle qui va améliorer les conditions de circulation des cyclistes et assurer la continuité entre la rive droite et la rive gauche. C’est certainement un point positif pour que des novices se mettent au vélo. Nous maintenons toutefois notre proposition de piétonniser totalement le Pont-Neuf pour apaiser cet axe, au lieu de faire des petites touches, la mairie devrait y aller franchement », souligne Florian Jutisz de l'association Deux pieds Deux roues.

Adieu le stationnement quai de Tounis, place aux vélos

Dans la continuité de celle du quai de la Daurade, une nouvelle piste cyclable à double sens va aussi voir le jour sur le quai de Tounis en lieu et place des places de stationnement qui longe aujourd’hui le quai. Les riverains ne pourront donc plus se garer là, mais des places vont être créées ailleurs.

Le Quai de Tounis à Toulouse sera réaménagé en 2023.
Le Quai de Tounis à Toulouse sera réaménagé en 2023. - Mairie de Toulouse

« Il y aura 40 places restituées dans le quartier de Port-Garaud et une cinquantaine seront mises à disposition au tarif résident dans le parking Saint-Michel. Pour réduire la vitesse, ce qui était une demande des habitants, nous allons aussi créer un plateau piétonnier. Le flux de circulation sera aussi en baisse, que ce soit les voitures ou les bus puisque les lignes Tisséo vont être réorganisées », précise l’élue. Les travaux de cette transformation débuteront au printemps pour une mise en service avant la rentrée scolaire de l’an prochain.

Le pont Saint-Pierre à sens unique début 2023, et piétonnier cet été

Les automobilistes qui avaient l’habitude d’emprunter le pont Saint-Pierre depuis la rive droite pour rejoindre la rive gauche de la Garonne vont devoir changer leurs habitudes. A compter du début d’année prochaine, il va passer à sens unique. Seules les voitures en provenance de Saint-Cyprien pourront désormais l’emprunter. La voie libérée sera remplacée par une piste cyclable à double sens qui sera continue jusqu’à la place intérieure de Saint-Cyprien.

Le pont Saint-Pierre de Toulouse va passer à sens unique l'an prochain et une piste cyclable y verra le jour.
Le pont Saint-Pierre de Toulouse va passer à sens unique l'an prochain et une piste cyclable y verra le jour. - Mairie de Toulouse

Pour qu’elle puisse voir le jour au niveau de la rue du Pont-Saint-Pierre, et que les trottoirs soient élargis et végétalisés, les places de stationnement seront supprimées. Un temps évoqué, la fermeture définitive du pont à la circulation automobile n’est pas, pour l’heure, envisagée. Mais une expérimentation va avoir lieu cet été du 18 juillet au 22 août.



« Seuls les piétons, les vélos et les véhicules de secours y auront accès. Nous allons y créer un espace convivial et y faire un aménagement éphémère avec des tables de pique-nique par exemple. C'est une expérimentation de la piétonnisation sur laquelle les habitants seront amenés à nous faire un retour », conclut Julie Escudier.