Toulouse : Elle détourne 16.500 euros d’aides Covid-19 grâce à un bienfaiteur imaginaire

ARNAQUE Une Toulousaine vient d’avouer avoir touché indûment 16.500 euros d’aides Covid-19 pour une entreprise en sommeil. Mais elle a enjolivé son récit

H.M.
— 
La Toulousaine a touché en quatre versements 16.500 euros du fonds de solidarité aux entreprises. Illustration.
La Toulousaine a touché en quatre versements 16.500 euros du fonds de solidarité aux entreprises. Illustration. — Canva

Cette Toulousaine de 41 ans a vu son compte en banque crédité de 16.500 euros en tout, au titre du fonds de solidarité pour les entreprises frappées par la crise sanitaire. Mais en recroisant les données, les services fiscaux se sont aperçus que sa société n’était plus en activité au moment du confinement. Convoquée mercredi au commissariat de Toulouse, l’ex-entrepreneuse a reconnu la fraude et s’est engagée à rembourser progressivement la somme. Mais, venue avec son avocat, elle a aussi tenté de se dédouaner en partie. De source policière, elle a raconté aux enquêteurs qu’un inconnu « en costard cravate » avait frappé à sa porte un jour de confinement pour lui proposer de monter le dossier à sa place. Elle ne l’a jamais revu et les virements, quatre versements, se sont mis à rentrer.

Les policiers n’ont pas l’intention de rechercher ce marchand de bonheur. La quadragénaire, déjà connue des services de police, a rendez-vous au palais de justice au mois de mai dans le cadre d’une procédure de « plaider coupable ».