Un autre round demain

— 

Après celle de vendredi, une nouvelle réunion de négociation doit se tenir en préfecture demain entre les salariés et la direction de l'usine Molex. « On nous propose de signer un accord de sortie de crise où l'on s'engagerait à travailler normalement jusqu'à la date de la fermeture prévue en juin, moyennant une prime personnelle et hebdomadaire », explique Denis Parise, le secrétaire du CE. La position des salariés sur cette proposition doit être arrêtée aujourd'hui, après une consultation. Le CE attend par ailleurs pour « la mi-mai » un rapport comptable sur la viabilité du site. W