Toulouse : Le trio se rencontre sur les réseaux sociaux et monte une petite entreprise de livraison de drogue à domicile

UBER WEED Un trentenaire et deux mineurs ont été interpellés lors d’une livraison de drogue à domicile, près de Toulouse. Ils ne se connaissaient pas une semaine auparavant

H.M.
— 
De la cocaïne (illustration).
De la cocaïne (illustration). — Rex Features/REX/SIPA

Les policiers ont été intrigués par le manège. Vendredi dernier, vers 19h30 à Colomiers, dans la banlieue de  Toulouse, ils ont trouvé louche le comportement de deux hommes postés dans la rue. Ces derniers ayant rapidement admis qu’ils attendaient une livraison de  drogue à domicile, les fonctionnaires ne se sont pas fait prier pour patienter avec eux.

La voiture espérée n’a pas tardé. Au volant se trouvait un homme de 33 ans, le « chauffeur ». A ses côtés, un garçon de 16 ans en qualité de fournisseur. Bien approvisionné puisqu’il avait sur lui 130 g de cocaïne, 250 g de résine de cannabis et 130 g d’herbe, le tout conditionné en petits sachets. A l’arrière, un autre mineur, 17 ans, faisait office de « tirelire » et avait déjà amassé 2.500 euros en liquide au cours de la tournée.

Vite installés, vite arrêtés

Le trio se déplaçait à la demande et recevait ses commandes via des messageries. Une entreprise familiale ? Pas du tout. De source policière, le trentenaire a expliqué qu’il avait juste proposé ses services et sa voiture une semaine auparavant sur les réseaux sociaux, pour arrondir ses fins de mois. Les protagonistes ne se connaissaient pas, ils ont monté leur petite entreprise en quelques échanges. Et donc, pour quelques jours seulement.

Le chauffeur a été laissé libre sous contrôle judiciaire jusqu’à son procès. L’adolescent de 17 ans attend chez lui sa comparution le 10 février devant un juge des enfants. Le plus jeune, qui fournissait la drogue, a été placé sous mandat de dépôt dans un établissement pénitentiaire pour mineurs.