Toulouse : Une retraitée reçoit par erreur 35.900 euros de taxe d’habitation à payer

ASTRONOMIQUE Une erreur de saisie est à l’origine de cette grosse frayeur

H.M.
En 2020, seuls les ménages les plus aisés continuent de payer la taxe d'habitation.
En 2020, seuls les ménages les plus aisés continuent de payer la taxe d'habitation. — iStock / City Presse

Elle qui croyait être dorénavant exonérée de taxe d’habitation. La Dépêche du Midi raconte dans son édition du jour la mésaventure d’une  Toulousaine. En début de semaine dernière cette esthéticienne retraitée, qui habite dans le quartier de Lardenne une maison qui n’a rien d’un château, a reçu un échéancier de l’administration fiscale et découvert avec émoi que sa  taxe d'habitation s’élevait à 39.500 euros.

S’apercevant que l’ordre de virement était déjà lancé, la contribuable s’est empressée de faire un signalement. Heureusement son compte ne sera pas siphonné car elle a obtenu gain de cause vendredi. Selon le quotidien régional, après une enquête interne, l’administration fiscale a décelé « une erreur de saisie » concernant la retraitée. Sa situation va être régularisée ;