Les Molex retiennent deux dirigeants

— 

Hier soir, deux responsables de la direction de Molex étaient retenus à l'intérieur des locaux de l'usine par plusieurs salariés. Ce site de production de connecteurs électriques pour automobiles est voué à la fermeture en juin prochain, sur une décision de la direction américaine du groupe. Hier, la confirmation de l'existence d'un stock aux Pays-Bas de la même production que celle de Villemur a mis le feu aux poudres. « Nous avons appris qu'à une date antérieure à l'annonce de la fermeture, un stock avait été constitué pour nous contourner. Or on nous avait assuré que cette production n'était faite qu'ici. On demande à ce que ce stock soit rapatrié », explique Guy Pavan de la CGT. « Séquestré » à l'intérieur des bureaux, Marcus Kerriou, le cogérant de Molex Sarl, assure que sa société a « été confrontée à une pression pour fournir les constructeurs, or ces dernières semaines il y avait une production en sous-régime à Villemur ». Il a fait constater par huissier « l'atteinte à sa liberté de mouvement ». W