Haute-Garonne : Le département en alerte pollution aux particules en suspension aujourd'hui et demain

QUALITE AIR L'observatoire de la qualité de l'air d'Occitanie annonce un épisode de pollution aux particules en suspension, due notamment à l'utilisation des chauffages

B.C.
— 
Paris le 28 mars 2012. Circulation automobiule sur le boulevard peripherique de Paris. Panneau de signalisation Risque pollution a Paris. Bouchons. Embouteillages. Circulation voitures dense.
Paris le 28 mars 2012. Circulation automobiule sur le boulevard peripherique de Paris. Panneau de signalisation Risque pollution a Paris. Bouchons. Embouteillages. Circulation voitures dense. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Pas de vent et des chauffages qui fonctionnent en permanence. C’est le combo parfait pour une pollution aux particules en suspension (PM10). Des conditions réunies ce mercredi en Haute-Garonne, mais encore plus ce jeudi.



L’observatoire de la qualité de l’air d’Occitanie, Atmo, prévoit sur le département un épisode de pollution sur ces deux jours, avec demain « des niveaux qui dépasseront à nouveau le seuil d’information et de recommandations ».

En prévention, la préfecture de la Haute-Garonne met en œuvre la procédure d’alerte des populations demain. Elle préconise aux plus vulnérables de réduire leurs déplacements, ainsi que le report de tous les travaux utilisant des solvants, des fertilisants ou encore à l’extérieur l’interdiction des brûlages.