Il y a De l'électricité dans l'air

— 

Deux cent cinquante suppressions de postes et la fermeture de sites clients sur la région. Deux raisons pour lesquelles électriciens et gaziers sont en grève depuis quinze jours et, pour certains, procèdent à des coupures sauvages de courant. Hier, ils ont mené une opération escargot sur la rocade, réclamant le « retrait des projets d'externalisation, car ces travaux doivent être faits par des agents publics et non par le plus offrant », dénonce Dominique Liot de la CGT. La direction préfère y voir un partenariat « gagnant-gagnant entre ERDF et les entreprises de la région ». ■B. C.