Toulouse : Ruban adhésif et mode furtif, l’étonnant stratagème de deux (très) jeunes voleuses dans le métro

CARTE BLEUE Deux adolescentes de 13 et 15 ans ont été surprises en flagrant délit de vol dans le métro de Toulouse. Malgré leur technique très élaborée

H.M.
— 
Dans le métro de Toulouse. Illustration.
Dans le métro de Toulouse. Illustration. — F. Scheiber - Sipa

Elles recouvraient de ruban adhésif l’emplacement permettant de payer sans contact au distributeur de tickets, obligeant les usagers à composer le code de leur carte bancaire… dont elles ne perdaient pas une miette. Le manège de deux adolescentes, âgées de 13 et 15 ans, n’a pas échappé à un policier des transports, jeudi en début d’après-midi, à la station Esquirol du métro de Toulouse. Le fonctionnaire a décidé de ne pas intervenir, il a juste prévenu le PC vidéo de Tisséo et celui de la police municipale.

Et, comme il le présumait, les adolescentes ont fini par se trouver une cible idéale. Tout à coup, elles se sont engouffrées dans un ascenseur dans le sillage d’une voyageuse qui venait d’acheter son titre de transport.

Suivies par plusieurs caméras jusqu’au distributeur

Quand les portes se sont rouvertes, la quadragénaire a poursuivi son chemin sans se douter qu’elle venait de se faire furtivement délester de sa carte. Les caméras elles, coordonnées par le policier, n’ont pas lâché les deux filles. Dans le métro puis jusqu’à un distributeur automatique du quartier Saint-Cyprien, où, munies de la carte et du code, elles ont retiré 1.000 euros.

Un équipage les a cueillies sur-le-champ, alors qu’elles cachaient les billets dans leur décolleté. Tandis qu’elles étaient conduites au commissariat, d’autres policiers ont été chargés de prévenir la victime du vol. Et par la même occasion de sa résolution.