Toulouse : Les squatteurs ont quitté la maison du retraité de 84 ans, occupée depuis plusieurs jours

SQUAT La quinzaine d’occupants est partie avant l’intervention de la police, alors qu’une procédure d’expulsion accélérée avait été lancée par le préfet

B.C.
— 
La maison squattée de la route de Launaguet, à Toulouse.
La maison squattée de la route de Launaguet, à Toulouse. — Google Maps

Ils sont partis avant l’intervention de la police. La quinzaine d’occupants qui squattait depuis plusieurs jours la maison d'un homme de 84 ans, route de Launaguet, à Toulouse, ont quitté les lieux au petit matin ce mercredi. Après un appel lancé sur les réseaux sociaux par sa fille, des riverains s’étaient mobilisés contre cette occupation illégale qui menaçait de casser la vente en cours de cette propriété. La troisième en deux ans.

Alors que la tension montait, le retraité et sa fille avaient saisi le préfet de la Haute-Garonne en début de semaine. Ce dernier avait déclenché une procédure d’expulsion accélérée, obligeant les squatteurs à quitter les lieux sous 24 heures, sous peine d’être expulsés par les forces de l’ordre.

« Ce matin, la force publique a pu constater la libération des lieux sans qu’il ne soit donc nécessaire de procéder à une expulsion des occupants. Les conditions légales de mise en œuvre de la procédure d’expulsion accélérée étaient réunies permettant ainsi d’aboutir à une issue favorable très rapide », a indiqué la préfecture dans un communiqué.