Toulouse : Elle cachait dans son soutien-gorge le butin de ses complices

PETITS BONNETS Un trio qui détroussait les noctambules a été arrêté à Toulouse. La jeune fille de la bande, mineure, cachait les colliers volés dans son soutien-gorge

H.M.
— 
Un brassard de la police. Illustration.
Un brassard de la police. Illustration. — Lewis Joly/AP/SIPA

Leur ballet était bien rodé. Un membre de la bande s’agrippait « confraternellement » aux rares noctambules qui déambulaient encore sur les boulevards de Toulouse à 4 heures du matin, il les collait lourdement tandis que ses deux complices faisaient le guet. Et quand le trio s’éloignait, la victime du moment n’avait plus de chaîne autour de son cou. Mais dimanche, une patrouille de la brigade anticriminalité a surpris le manège.

Deux hommes de 21 et 28 ans ont été interpellés. Et sur les sept colliers retrouvés, en plus d’un téléphone portable habilement subtilisé, la plupart étaient cachés sur la jeune de fille de 17 ans qui se promenait avec eux. Dans son soutien-gorge plus exactement.

La mineure a été présentée à un juge. Ses deux acolytes, dont un seul était déjà connu des services, ont été déférés au parquet lundi matin en vue d’une comparution immédiate.