Toulouse : Il double en mode rodéo… une voiture de police banalisée

MAUVAIS TIMING Un conducteur de 27 ans, sous cannabis, a choisi le mauvais moment pour jouer les pilotes sur les boulevards de Toulouse

H.M.
— 
Un policer d'une brigade anticriminalité (BAC). Illustration.
Un policer d'une brigade anticriminalité (BAC). Illustration. — Bastien Louvet - Sipa

Il était une heure du matin jeudi quand une patrouille de la brigade anticriminalité qui circulait sur les boulevards de Toulouse s’est retrouvée derrière un conducteur au comportement suspect : il a démarré en trombe​ à un feu, doublant « n’importe comment » une autre voiture qui, pas de chance, était elle aussi une voiture banalisée de la Bac. Le conducteur, un jeune de 27 ans, déjà connu des services de police, a aggravé son cas par un refus d’obtempérer, poursuivant son dangereux rodéo. Mais une courbe mal négociée et un trottoir ont mis un terme à sa fuite.

Le chauffard s’est avéré positif au test de dépistage de cannabis. Il a terminé sa nuit en garde à vue au commissariat central.