« prévenir » les expulsions

— 

« Nous allons agir avant les expulsions et tenter de trouver soit un hébergement, soit un logement durable », s'est engagé hier le préfet de la Haute-Garonne, après l'expiration de la trêve hivernale. Une déclaration dans le droit fil des consignes de la secrétaire d'Etat au Logement, Christine Boutin. Dominique Bur précise toutefois qu'une « commission de prévention des expulsions locatives » existe déjà depuis janvier 2008. « Elle a permis de faire passer les octrois du recours à la force publique de 528 en 2007 à 213 en 2008 », ajoute le préfet. L'an passé, ce sont donc 10 % environ des 1 840 demandes d'expulsion déposées en justice par les propriétaires qui auraient abouti. ■