Davantage d'agressions en janvier

— 

En fin de semaine dernière, le patron de la police, Jean-Paul Brèque, dressait un bilan positif de ses unités territoriales de quartier depuis leur mise en place en septembre avec « une délinquance en baisse de 10 % » à Reynerie-Bellefontaine. Mais ces bons chiffres ne concernent pas les agressions physiques, qui continuent à grimper dans l'agglomération avec 8,21% de faits constatés en plus sur le premier mois de l'année.

En ces temps de crise, les escroqueries vont aussi bon train puisqu'elles enregistrent + 35,58 % comparé à janvier 2008. Si les services de police ont constaté une baisse des vols de véhicules (-16,63 %), les cambriolages, les vols par ruse et avec violence sont de nouveau en augmentation : près de 2 000 faits de cette nature ont été constatés sur la département en janvier. Quant à la délinquance routière, elle est en perte de vitesse puisque 145 accidents ont été recensés sur ce mois-ci contre 86 sur la même période en 2009. ■