Toulouse : Les manifestations non déclarées interdites ce samedi dans le centre-ville

SECURITE Des appels aux rassemblements d’opposants au pass sanitaires sont annoncés pour ce samedi à Toulouse

E.P.

— 

Un fourgon de CRS. (Illustration)
Un fourgon de CRS. (Illustration) — Clément Follain / 20 Minutes

Alors que des appels à manifester contre le pass sanitaire sont annoncés pour ce samedi, le préfet de la Haute-Garonne Etienne Guyot prend les devants. Il annonce ce vendredi dans un communiqué qu’il a pris un arrêté pour interdire « les  manifestations et  rassemblements revendicatifs non déclarés le samedi 17 juillet 2021 dans le centre-ville de Toulouse. »

Il veut éviter que se reproduisent des troubles à l’ordre public qui ont eu lieu en centre-ville lors des rassemblements non déclarés du 14 juillet. Il évoque « des violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique, des jets de projectiles et des dégradations. Des rassemblements se sont prolongés par des déambulations en centre-ville ».

Le seuil d’alerte dépassé

Autre argument avancé par le préfet, celui du contexte sanitaire. « L’absence de déclaration de manifestation ne permet pas d’identifier des organisateurs en capacité de garantir la maîtrise du nombre de participants, du respect des mesures barrières et de la distanciation sociale et d’empêcher la participation de personnes extérieures susceptibles de perturber les rassemblements du samedi 17 juillet 2021 », écrit-il.

Il rappelle que le centre-ville est très fréquenté en cette période de soldes d’été alors même que le département connaît une évolution épidémique défavorable. Ainsi, au 16 juillet 2021, le taux d’incidence est de 95,6 cas dépistés positifs pour 100.000 personnes, donc significativement supérieur au seuil d’alerte de 50 pour 100.000 personnes.