Un Allemand vitamine le magnésium

— 

Le dernier représentant français du recyclage et de la production de magnésium vient de passer sous pavillon allemand. Un épilogue heureux pour l'entreprise Thermo Magnésium France (TMF), implantée à Marignac, dans le sud du département. Après une procédure de redressement judiciaire lancée début juin et plusieurs mois de tergiversations, le tribunal de commerce de Toulouse a finalement choisi hier la société allemande Almamet, un des leaders mondiaux des procédés de désulfuration de l'acier et du traitement des métaux liquides. Comparée à celles des trois autres repreneurs potentiels (un Serbe, un Suédois, un Panaméen), l'offre de reprise d'Almamet, d'un montant de 720 000 euros, a été jugée « la plus crédible ». Non content de reprendre l'ensemble des quinze salariés et d'investir 900 000 euros en trois ans pour la mise en conformité et en sécurité de l'usine, Almamet va injecter 150 000 euros supplémentaires pour réaliser la dépollution du site. ■E. D.