Toulouse : Le chancre coloré, ce champignon tueur de platanes, fait de nouvelles victimes en ville

ENVIRONNEMENT Un nouvel arbre contaminé par le champignon tueur de platanes a été découvert boulevard Lascrosses, près du jardin Compans. Au total, neuf arbres vont être abattus les 21 et 22 juin

Béatrice Colin

— 

Une expertise va débuter pour voir s'il y a d'autres platanes touchés.
Une expertise va débuter pour voir s'il y a d'autres platanes touchés. — F. Scheiber / 20 Minutes

Il avait été détecté pour la première fois à Toulouse en 2018, au niveau la zone industrielle du Fondeyre, dans le nord de la Ville rose. Depuis le chancre coloré, champignon tueur de platanes, a pullulé et poursuit inexorablement sa funeste propagation, en particulier sur le Canal du Midi où 1.100 arbres ont dû être abattus l’an dernier. Il vient de faire une nouvelle victime en plein cœur de Toulouse.

Un platane du boulevard Lascrosses, situé à proximité du Jardin Compans, a été diagnostiqué positif. Il va être abattu, tout comme huit autres arbres qui se trouvent dans le périmètre sanitaire, une zone de 35 mètres autour de celui contaminé. La mairie va procéder à cette opération les 21 et 22 juin et assure d’ores et déjà qu’ils seront remplacés par des végétaux d’une essence différente.

26.000 platanes déjà abattus le long du canal du Midi

Il faudra attendre septembre pour voir de nouveaux arbustes plantés en lieu et place des trous laissés par les souches.

Depuis 2006, et la détection du premier foyer de chancre coloré sur les berges du Canal du Midi, près de 26.000 platanes ont déjà été abattus sur les rives du cours d’eau inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Chaque année, Voies navigables de France, son gestionnaire, replante 2.000 à 2.500 arbres pour les remplacer.