Prud'hommes pressés

— 

Une cinquantaine de conseillers prud'homaux CGT se sont réunis hier devant leur tribunal pour dénoncer un décret plafonnant le temps imparti pour leurs activités juridictionnelles. « Pour rédiger un jugement, il faut parfois deux jours. Maintenant nous sommes limités à 3 h », dénonce un manifestant. ■