Coronavirus à Toulouse : Le secteur de la santé s'implante durablement

ECONOMIE La crise sanitaire a accéléré le développement des entreprises de la santé, comme l'entreprise Evotec qui va construire une usine d’anticorps monoclonaux contre les maladies infectieuses

Julie Rimbert
— 
Illustration de médicaments.
Illustration de médicaments. — Milos Vujinovic / SOPA Images/Si/SIPA

Malgré une année 2020 perturbée économiquement par la crise sanitaire, l’ agence d’attractivité de Toulouse Métropole avance confiante cette année. Si l’aéronautique a été secouée, d’autres domaines comme la santé tirent bien leur épingle du jeu.

Une satisfaction pour l’agence métropolitaine qui œuvre pour la diversification économique du territoire depuis plusieurs années.

L’entreprise Evotec ouvre la voie

La branche Invest in Toulouse a enregistré l’an dernier 17 implantations, soit 370 emplois. La création d’un site de production de la société Evotec, déjà installée sur l’ancien site de Sanofi depuis 2015, conforte notamment Toulouse comme leader dans les biotechnologies. « Un écosystème en matière de santé, depuis l’arrivée d’Evotec, est en train de prendre son essor, assure Dominique Faure, vice-présidente de Toulouse Métropole. La bio production est un levier majeur de la diversification dans les années à venir ».

Evotec, dont le premier site compte 700 salariés, va investir 150 millions d’euros pour la construction d’une usine d’anticorps monoclonaux contre les maladies infectieuses. « Nous avons décidé de poursuivre notre développement à Toulouse car il y a des équipes de qualité et une base de croissance sûre, détaille Craig Jonhstone, président de la société. Il y a ici un cadre favorable au développement, facilité par l’implication des pouvoirs publics et collectivités comme l’Agence d’attractivité ».

Cette nouvelle usine, qui emploiera 150 personnes, sera ouverte en 2023.