Toulouse : Voilà à quoi va ressembler le futur pôle économique de la gare Matabiau

URBANISME Dans le cadre du projet de renouvellement urbain de la gare Matabiau, à Toulouse, le projet d’immeubles de bureaux vient d’être dévoilé

B.C.
— 
Le projet de construction de 13 000 m² de bureaux situés au cœur du projet d'urbanisme du Grand Matabiau.
Le projet de construction de 13 000 m² de bureaux situés au cœur du projet d'urbanisme du Grand Matabiau. — Leclercq Associés

Après l’achèvement du parvis de la gare Matabiau en début d’année dernière, et alors que les travaux de démolition des immeubles de l’avenue de Lyon se poursuivent, un nouveau pan du futur quartier toulousain du Grand Matabiau vient d’être dévoilé. Ce projet de 13.000 m² de bureaux est situé derrière la gare Raynal, au croisement du chemin du Raisin et de la future rue Raynal.

Pour réaliser ce programme sur les anciens locaux de la Sernam, la filiale d’aménagement urbain de la SNCF, « Espaces ferroviaires », a retenu le projet porté par GA Smart Building associé à l’architecte François Leclercq. Sur cette parcelle de 28.000 m², on trouvera en plus des bâtiments de bureaux, trois petits immeubles de logements dont les premiers permis de construire devraient être déposés au mois de juin, pour une livraison à la mi 2023.

Parking silo démontable de 260 places

Cette partie du nouveau quartier Matabiau sera desservie d’ici 2028 par la station de la troisième ligne de métro. « C’est un projet engagé pour la ville durable : 25 % d’espaces naturels en pleine terre, utilisation de matériaux recyclés, construction d’un parking silo démontable de 260 places… C’est aussi un chantier à très faibles nuisances et économe en déchets, dont la durée sera raccourcie grâce à une construction préfabriquée dans une usine locale », assure Fadia Karam, directrice générale d’Espaces ferroviaires dans un communiqué.