Toulouse : Des chefs vont cuisiner gratos 1.200 plats pour les étudiants en difficultés

SOLIDARITE Pour venir en aide aux étudiants en difficultés, toute la semaine prochaine, des chefs cuisiniers toulousains vont offrir des repas aux étudiants lors d’une opération menée au bar le Connexion Live

Béatrice Colin
— 
Préparation d'un repas par des chefs cuisiniers (illustration).
Préparation d'un repas par des chefs cuisiniers (illustration). — A. Ferguson/Pixabay
  • Toute la semaine prochaine, plus d’une douzaine de cuisiniers toulousains vont cuisinier gratuitement des plats à emporter pour les étudiants.
  • Au total, 1.200 plats seront servis sur la semaine au Connexion Live, un lieu apprécié des étudiants toulousains.
  • Une action de solidarité prise en charge à 100 % par les restaurateurs.

Depuis la rentrée dernière, les associations les ont vus gonfler les rangs des bénéficiaires de colis alimentaires. Avec la crise sanitaire, souvent privés de leurs petits boulots, les étudiants toulousains ont du mal à joindre les deux bouts. Pour leur donner un coup de pouce, les responsables du Connexion Live, un bar à programmation musicale très fréquenté par les jeunes, a décidé d’organiser une distribution de repas en plein air, tous les midis de la semaine prochaine. Et en très peu de temps, tous les créneaux de réservation ont été bouclés.

« On sait qu’il y a une réelle demande, c’est un moyen pour nous de leur dire qu’on pense à eux-mêmes si on ne peut plus les voir », explique Julie, une des membres de l’équipe. Pour transformer l’essai, ils ont fait appel à Rodolphe Lafarge, un blogueur culinaire toulousain déjà à l’origine du Take Away Challenge qui met chaque semaine au défi les cuisiniers toulousains de réaliser des plats “street food” à emporter sur une thématique imposée.

1.200 repas concoctés

Vu son carnet d’adresses, cela n’a pas été compliqué de convaincre quelques-uns d’entre eux d’enfiler leur tablier pour la bonne cause. « C’est une chaîne de solidarité globale et 1.200 repas vont être assurés », souligne le blogueur connu sous le pseudo de RodnRoll sur les réseaux sociaux.

Plus d’une douzaine de cuisiniers ont répondu présents. Parmi lesquels le chef étoilé Jérémy Morin. Comme ses confrères, il va prendre en charge tous les frais, aidés par des fournisseurs qui pour l’occasion ont décidé de lui faire des prix sympas. Mercredi, il servira 130 portions de crémeux de céleri et de suprême de volailles. De quoi aiguiser les papilles des étudiants. « Tout le monde a été soutenu depuis le début de la crise, mais un peu moins les étudiants, surtout ceux qui ont perdu leur petit job. Alors quand on m’a demandé de participer, c’était comme une évidence, et puis manger un petit truc sympa c’est aussi un réconfort psychologique, et ils en ont bien besoin », assure le patron de L’Aparté.