Toulouse : Une nouvelle micro-forêt voit le jour dans le quartier Saint-Simon

ENVIRONNEMENT Le conseil départemental de Haute-Garonne soutient le projet de la création d’une forêt urbaine de 200 m2 près du collège George-Sand

Julie Rimbert

— 

Vendredi, lors de la plantation des premiers arbres de cette micro-forêt avec des membres de l’association Toulouse en Transition.
Vendredi, lors de la plantation des premiers arbres de cette micro-forêt avec des membres de l’association Toulouse en Transition. — CD31

Les microforêts ont le vent en poupe. Face à l’urgence du changement climatique, les projets de ce type se multiplient à Toulouse. Après celle de Rangueil, c’est une microforêt de 200 m2 qui verra le jour près du collège George-Sand, en bordure de la route de Saint-Simon.

Vendredi matin, des représentants du conseil départemental de Haute-Garonne, porteur du projet, avec l’ association Toulouse en Transition, ont planté les premiers arbres de ce futur îlot de verdure composé à terme de 600 plants.

Dix-sept essences champêtres locales

Les végétaux ont été sélectionnés afin de former une association végétale représentative du territoire et à partir des caractéristiques du sol, déterminées par les analyses réalisées par le laboratoire départemental 31 Eva. Ainsi, 17 essences champêtres locales dont sept essences d’arbres comme le charme, l’érable, le frêne ou le merisier ont été sélectionnées. Un paillage du sol et l’entretien des trois premières années seront assurés par le conseil départemental.

L’objectif de cette microforêt est d’améliorer la qualité de l’air, de limiter les îlots de chaleur, le ruissellement et de constituer un réservoir pour la biodiversité locale. L’ensemble du projet est financé par le conseil départemental de la Haute-Garonne pour un montant de 20.000 euros.