Battu à mort et brûlé dans une voiture

Amandine Rancoule

— 

Découverte macabre. Le corps d'un homme allongé sur le dos a été retrouvé vendredi vers 3 h 30 du matin dans le coffre d'une voiture en feu sur la voie ferrée Toulouse-Auch. L'alerte a été donnée par les voisins dont les maisons jouxtent le chemin de fer, près de l'avenue de Muret. Le véhicule, une Renault Twingo, volée il y a une semaine à Toulouse et immatriculée dans le Tarn-et-Garonne (82), était immobilisé entre deux passages à niveau, à la limite du quartier de la Faourette.

L'autopsie pratiquée vendredi, a permis de préciser que l'homme « vraisemblablement jeune », mais qui n'avait pas encore été identifié samedi, a été « victime de coups très violents, notamment à la tête, dont certains portés avec un instrument », a indiqué le procureur, Michel Valet. « Aucune trace de balles ou de coups de couteau n'a été retrouvée », a-t-il ajouté. Le sang recueilli près du véhicule ne permet pas de conclure que la victime a été tuée sur place. Des enquêtes de voisinage sont en cours dans le quartier. L'enquête a été confiée au service régional de la police judiciaire et à la police technique et scientifique. ■