Sans titre 294967

— 

« C'est la première fois que je vais manifester. Je me suis décidée à participer cette fois-ci parce que le côté "ras-le-bol général" m'a attirée. Je suis ravie de voir que les salariés du privé marchent à côté des fonctionnaires, c'est un symbole fort. Je ne me sens pas toujours représentée par les manifestations étudiantes, je ne suis pas d'accord avec certaines revendications, je ne suis pas forcément une militante de gauche. Là, je me retrouve en tant qu'adulte en devenir, inquiète pour son avenir professionnel en voyant les effets de la crise, les licenciements... Notre société va de plus en plus mal. » ■