Toulouse : Un « passager » clandestin juché sur un toit

APPARITION Le sculpteur James Colomina a perché nuitamment, et sans autorisation, un nouveau garçon rouge. Sur un toit cette fois

H.M.
— 
Le Passager du sculpteur James Colomina est apparu dans la nui du 12 au 13 décembre 2020 à Toulouse.
Le Passager du sculpteur James Colomina est apparu dans la nui du 12 au 13 décembre 2020 à Toulouse. — James Colomina

Avec son casque de réalité virtuelle, il est confiné dans sa tête. Un nouveau garçon rouge​ a fait son apparition au centre de la Ville rose dans la nuit du samedi à dimanche. Il contemple désormais Toulouse, perché sur un toit de la rue Caffareli, du côté de la place Belfort et à deux pas de la gare Matabiau.

Pas de mystère autour de l’auteur de cette nouvelle sculpture en résine rouge. Les habitants sont désormais habitués aux happenings de James Colomina.

Les écrans qui isolent

« Comme à mon habitude, je l’ai installée sans autorisation, reconnaît volontiers l’artiste. Et l’opération n’a pas été très compliquée : un camion, une grande échelle, et vite, car je ne m’attendais pas à voir autant de monde dans le quartier ».

La passager de James Colomina est perché du côté de la place Belfort.
La passager de James Colomina est perché du côté de la place Belfort. - James Colomina

James Colomina a baptisé cette nouvelle sculpture en sweat « Le passager ». « Il s’agit d’un homme enfermé dans une réalité virtuelle qui peut nous faire penser à l’isolement dans lequel nous nous retrouvons face à nos écrans », explique l’artiste. Alors, aérez-vous et prenez de la hauteur, vous n’aurez pas de mal à repérer ce nouveau passager clandestin.