Les Obamaniaques se sont mis sur leur 31 pour l'investiture

— 

La salle Osète a vécu un moment historique. C'est dans un silence quasi religieux que les 200 personnes, officiels, étudiants et anonymes, ont écouté le nouveau président des Etats-Unis prêter serment. La suite a été noyée sous un tonnerre d'applaudissements. Massés autour de l'écran géant, ils n'ont rien voulu rater du discours d'investiture de Barack Obama. Certains ont laissé couler quelques larmes, d'autres ont fièrement affirmé leur présence. « J'ai retiré mes enfants de l'école plus tôt pour qu'ils puissent y assister », confie avec émotion, Jeaneen, une Américaine qui vit à Toulouse depuis seize ans. Une dizaine d'étudiants américains ont même photographié leur nouveau président à l'écran « pour être un peu avec lui ». ■ C. B.