Nouvelle vague de parrainages

— 

Les ministres de l'immigration passent mais le Réseau éducation sans frontières (RESF) reste. Vendredi, au bar théâtre Le Bijou, le collectif a procédé à six nouveaux parrainages républicains de familles d'enfants sans papiers, portant à 150 le nombre de foyers ainsi « protégés » depuis 2005. Chaque famille est repartie avec une carte où sont inscrites les coordonnées des parrains en cas d'urgence ou de coup de filet policier. « A partir d'aujourd'hui, beaucoup de choses vont changer, explique une mère de famille de trois garçons d'origine algérienne. D'abord , on m'aidera à rassembler plus rapidement les documents pour obtenir une carte de séjour. Et surtout, je voulais des parrains pour assurer l'avenir de mes garçons. » « La préfecture se méfie toujours davantage quand les familles sont parrainées », souligne un comédien, membre de RESF. En 2008, 553 personnes ont été reconduites à la frontière en Haute-Garonne, dont 351 de force. ■ A. R.