La grogne toujours à bonne école

— 

« On veut du fric pour le service public ! » C'était l'un des slogans,samedi, des 2 000 à 2 600 manifestants réunis à Toulouse « contre la casse du système éducatif ». Enseignants et parents protestent toujours contre les suppressions de postes et« la logique du ministre de l'Education, qui est extrêmement néfaste pour l'école de demain ». Le recteur doit dévoiler demain les contours de la carte scolaire 2009-2010. Le soir, plus d'une soixantaine d'écoles du département devraient être « occupées ». ■H. M.