Toulouse : Sous une fausse identité, l’escroc s’achetait des voitures à tour de bras

ENQUETE A Toulouse, un homme faisait le tour des concessionnaires automobiles et achetait des voitures neuves sous une identité factice

H.M.

— 

Une voiture neuve. Illustration.
Une voiture neuve. Illustration. — PublicDomainPictures - PixaBay

RIB, carte d’identité, compte en banque et même des fiches de paie. L’homme de 26 ans, interpellé à Toulouse cette semaine pour escroquerie, avait toute une batterie de documents sous son faux nom pour assouvir sa passion des voitures​ neuves.

L’enquête a débuté quand un professionnel a déposé plainte après qu’une demande de financement pour l’achat d’un véhicule a été rejetée. En remontant le – vrai – compte en banque fourni avec le dossier, les enquêteurs se sont aperçus que son titulaire fictif avait effectué des transactions vers deux autres concessionnaires toulousains. Une première voiture lui avait même été livrée. Et c’est le moment de la livraison du deuxième véhicule qu’ont choisi les policiers pour « tomber » sur l’acheteur ce mardi 10 novembre.

Du matériel multimédia aussi

La voiture livrée a été retrouvée garée non loin de chez lui et la perquisition a permis de retrouver 4.000 euros en espèces ainsi que du matériel multimédia acheté à crédit dans une enseigne, toujours sous la fausse identité.

De source policière, l’homme, déjà connu des services, a reconnu l’escroquerie en garde à vue. Convoqué prochainement devant le tribunal, il a été laissé libre.