Toulouse : Recherché pour une violente agression, il est arrêté au détour d’un contrôle du confinement

FAITS DIVERS A Toulouse, un homme recherché depuis des mois pour l’agression violente d’une jeune femme a été identifié lors d’un banal contrôle de police lié au confinement

H.M.

— 

Lors d'un contrôle du respect du confinement, à Toulouse. Illustration.
Lors d'un contrôle du respect du confinement, à Toulouse. Illustration. — F. Scheiber - Sipa

L’affaire remonte à une nuit de la fin du mois d’août. Une jeune femme de 28 ans rentrait chez elle dans le quartier Saouzelong de Toulouse quand elle a été violemment agressée dans la cour de son immeuble. L’homme a tenté de lui arracher son sac à main et, alors qu’elle portait une attelle en raison d’une blessure à l’épaule ; il n’a pas hésité à lui faire une clé de bras et à l’asperger de gaz lacrymogène pour lui faire lâcher prise.

L’enquête, confiée à la brigade criminelle de répression des atteintes aux personnes (BCRap), a démontré que l’agresseur avait filé sa victime depuis la sortie du métro. Elle a aussi permis d’identifier un suspect de 28 ans, introuvable depuis les faits et qui faisait donc l’objet d’une fiche de recherche.

Simple usager du métro

Le deuxième acte s’est joué lundi en début de soirée, lors d’un banal contrôle du respect du confinement mené à la station de métro Jean-Jaurès par les policiers en charge de la sécurisation des transports en commun. L’identité de l’usager a "matché" avec la fiche de recherche. Le suspect a été immédiatement interpellé et placé en garde à vue. De source policière, il nie les faits mais a été déféré ce jeudi devant un magistrat du parquet.