Toulouse : Une start-up dématérialise le funéraire et casse les prix

INNOVATION Créée en 2018, l’entreprise Funelior propose des articles funéraires et pierres tombales en ligne, essentiellement fabriquées à base de granit du Sidobre. La fréquentation de son site a bondi pendant le confinement

Julie Rimbert

— 

Un cimetière (illustration)
Un cimetière (illustration) — KONRAD K./SIPA
  • La start-up toulousaine Funelior veut dynamiser avec le digital un secteur qui a peu évolué ces dernières années.
  • Elle travaille principalement avec des granitiers du Sidobre pour fabriquer des pierres tombales à commander en ligne et 20 % moins chères que celles des pompes funèbres classiques.
  • La crise sanitaire et le confinement ont accéléré le développement de cette société qui constate que les clients sont prêts à acheter en ligne.

Le funéraire de qualité, en ligne et à petits prix. C’est le credo de la start-up Funelior, créée en octobre 2018 par un Toulousain qui propose des pierres tombales en ligne, environ 20 % moins chères que celles des pompes funèbres classiques.

Monuments funéraires, plaques mortuaires, urnes cinéraires, médaillons photo en porcelaine, la marbrerie Funelior travaille essentiellement avec des producteurs de granit locaux, dont ceux du Sidobre, dans le Tarn.

80 % de l’activité avec les granitiers du Sidobre

« C’est en me promenant avec mon fils dans la région du Sidobre que j’ai eu l’idée de ce concept qui vise à casser les codes du monde funéraire, un secteur en pleine évolution à l’heure du digital, explique Julien Lesly, le fondateur de Funelior, qui travaille à 80 % de son activité avec les fabricants du Tarn. Je voulais mettre en avant ce savoir-faire occitan, que l’on retrouve même sur les trottoirs des Champs-Elysées. L’idée est aussi de moderniser le métier du funéraire, qui a du mal à évoluer, avec l’e-commerce ».

En ligne, l’internaute peut ainsi choisir sa pierre tombale, son granit, les gravures de son monument funéraire, dans un catalogue de près de 5.000 références. Le client est ensuite accompagné par des illustrateurs graphistes et un service après-vente basé en France et disponible 7/7jours. La start-up travaille avec environ 300 partenaires qui se chargent ensuite d’installer la pierre tombale dans toute la France.

Accélération avec le confinement

La start-up toulousaine a su profiter du confinement et de la limitation du nombre de personnes aux enterrements pour mettre en avant ses services en ligne. Un tiers de ses clients ont émergé lors de cette période. « C’est une question de génération habituée à commander en ligne qui n’a pas peur de choisir une pierre tombale sur Internet, précise Julien Lesly. Les clients ont ainsi une pierre de qualité moins chère. Tous les mois, notre site enregistre 15 à 30 % de visites supplémentaires ».

Le fondateur de Funélior a déjà prévu de recruter deux personnes en cette fin de mois pour étoffer ses équipes.