Le projet de casernes en berne

— 

Ils ont éteint 5 937 incendies en 2008 et porté secours à près de 31 000 personnes, mais les pompiers ne sont pas parvenus à trouver de nouveaux points de chute à Toulouse. « Le projet des centres d'incendie et de secours (CIS), à La Cépière et Borderouge, n'a pas avancé », a regretté hier le colonel Patrick Toufflet, lors des voeux du service départemental d'incendie et de secours (SDIS). « Il est essentiel pour les pompiers de pouvoir s'implanter à la limite des quartiers sensibles », souligne Pierre Izard, qui préside le SDIS en sa qualité de président du conseil général. Selon lui, « les discussions avancent avec la nouvelle municipalité » toulousaine. ■