Coronavirus à Toulouse : Une start-up invente des films plastiques tueurs de virus

INNOVATION Agissant comme un bouclier, ce film plastique tue les germes et les virus, y compris le coronavirus

Julie Rimbert

— 

Le film plastique Coversafe de l'entreprise Pylote s'adapte à tous les supports.
Le film plastique Coversafe de l'entreprise Pylote s'adapte à tous les supports. — Pylote
  • La compagnie aérienne Corsair a effectué le 29 septembre un premier vol intégrant un film protecteur, anti-virus, collé sur les tablettes de l'avion.
  • Grâce à la technologie de l'entreprise toulousaine Pylote, les virus et germes sont détruits en surface, avec une efficacité de plus de 50 mois.
  • Depuis juin, un autre film protecteur développé par la société et adaptable sur tous les supports est aussi commercialisé auprès des entreprises et des écoles.

C’est un film plastique qui semble tout ce qu’il y a de plus bana. Pourtant il a la capacité de tuer les germes de nombreuses bactéries et virus, dont le Covid-19. Pour rassurer ses clients et lutter contre la propagation de l’épidémie, la compagnie aérienne Corsair International vient d’équiper les tablettes de ses avions de ce film spécial développé par l’entreprise toulousaine Pylote.

Le 29 septembre, Corsair a opéré un vol reliant Paris-Orly à Abidjan, où tous les passagers ont pu bénéficier de ce film antimicrobien, tueur de virus, sur leur tablette. La concrétisation de plusieurs années de travail pour Pylote, qui s’est adossée comme partenaire à Adhetec, spécialiste de films adhésifs haute qualité pour le secteur de l’aéronautique et basée à Tarbes.

Plus de 50 mois d’efficacité

« Cette technologie basée sur des microsphères minérales permet de déployer le film sur n’importe quelle surface, sans perte d’efficacité dans le temps, explique Loïc Marchin, PDG de Pylote. Ce film agit comme un bouclier pour éviter une contamination par des organismes déposés en toussant ou par les doigts. Grâce à notre technologie, les virus et germes sont détruits en surface, avec une efficacité sur plus de 50 mois ». Le film de Pylote est ainsi résistant aux nettoyages et aux nombreux touchers des passagers sans que son pouvoir de décontamination ne soit altéré.

Les microsphères naturelles et minérales présentes dans le film adhésif sont sans danger pour la peau, même pour les enfants en bas âge et ne rejettent aucune molécule toxique dans l’atmosphère. Il est également certifié contact alimentaire. Hormis le coronavirus, il est aussi efficace contre les germes de gastro-entérites, de grippes ou d’herpès.

Une technologie adaptable sur tous supports

Et il n’y a pas que dans les avions que les protections de l’entreprise toulousaine font mouche. Depuis juin, elle commercialise, en partenariat avec la société Gergonne, le même type de film protecteur, baptisée Coversafe, et adaptable à tous supports du quotidien. Guichets, tables, interrupteurs ou rampes d’escalier, la technologie protège de la contamination tout support pouvant être vecteur du coronavirus ou de bactéries résistantes.

De nombreuses structures, privées ou publiques en France ou à l’étranger, ont été convaincues et ont opté pour ce film protecteur. Le Collège Théodore Rosset dans l’Ain, l’INSA Lyon, l’entreprise du médical Tesalys, le restaurant KFC à Kenitra au Maroc ou encore la Chambre de commerce et d’industrie de la France à Tokyo ont notamment équipé leurs locaux de l’innovation toulousaine.