Coronavirus à Toulouse : Extension du port du masque à 16 communes, bars, fêtes...Quelles sont les nouvelles restrictions

EPIDEMIE De nouvelles mesures pour lutter contre l’épidémie de coronavirus entrent en service, pour certaines, dès ce samedi

Béatrice Colin

— 

Un cycliste masqué dans le cadre de la lutte contre le coronavirus à Toulouse sur la place du Capitole.
Un cycliste masqué dans le cadre de la lutte contre le coronavirus à Toulouse sur la place du Capitole. — Fred Scheiber / 20 Minutes
  • Le port du masque obligatoire est étendu à 16 communes situées dans la périphérie toulousaine.
  • A compter de lundi les bars fermeront à 22 h, les restaurants pourront rester ouverts jusqu’à minuit en semaine et 1 h du matin les vendredis et samedis soir.
  • Dès ce samedi, tous les rassemblements à caractère festif et familial réunissant plus de 30 personnes, organisés dans les salles polyvalentes ou salles des fêtes partout en Haute-Garonne. Et dans 17 communes, à compter de lundi, ces réunions sont carrément interdites.

Mercredi, Olivier Veran, le ministre des Solidarités et de la Santé, annonçait que la métropole de Toulouse était classée en zone « alerte renforcée » en raison de la circulation du coronavirus.

Une situation confirmée par les chiffres publiés par l'Agence régionale de Santé, qui entre le 16 et le 22 septembre font état d’un taux d’incidence pour la Métropole de 218,8 cas positifs pour 100.000 habitants, un chiffre qui s’élève à 330,6 cas rien que pour la ville de Toulouse. Avec la particularité d’atteindre des sommets dans la population jeune avec 564,6 cas pour la tranche des 20/30 ans en Haute-Garonne.

Le préfet de la Haute-Garonne a décidé de prendre ce vendredi des « mesures fortes pour enrayer la circulation du virus » par arrêté préfectoral.

Port du masque obligatoire étendu

Depuis le 21 août, le port du masque est obligatoire dans les rues de la Ville rose pour toutes les personnes âgées de 11 ans et plus. A partir de ce samedi, cette mesure pour limiter la propagation du virus est étendue à 16 communes se trouvant dans la périphérie directe de Toulouse.

C’est désormais aussi le cas à Colomiers, Tournefeuille, Blagnac, Plaisance-du-Touch, Cugnaux, Balma, Castanet-Tolosan, Saint-Orens-de-Gameville, Labège, Aucamville, Launaguet, L’Union, Portet-sur-Garonne, Ramonville-Saint-Agne, Auzeville-Tolosane et Quint-Fonsegrives. Une mesure obligatoire entre 7 h et 3 h du matin sur la voie publique et applicable jusqu’au 10 octobre inclus.

Bars fermés à 22 h, pas les restaurants

Depuis cette semaine, les bars et restaurants devaient fermer à 1 h au lieu de 2 h. A compter de lundi, dans les 17 communes déjà concernées par le port du masque obligatoire, l’heure de fermeture des bars est fixée de 22 h à 6 h 00. Les restaurants et cabarets sont autorisés jusqu’à 1h du lendemain matin pour les soirées du vendredi et du samedi et jusqu’à minuit les autres jours de la semaine indique la préfecture. Dans ces lieux, la vente et la consommation d’alcool forts sont interdits à compter de 22 h, le vin ou encore la bière restent autorisés après cette heure s’ils sont accompagnés d’un repas.

La vente d’alcool à emporter n’est plus autorisée entre 20 h et 06 h et la consommation sur la voie publique entre 13 h et 06 h non plus.

Adieu les soirées d’anniversaire, les rassemblements à caractère festif ou familial organisés dans les établissements recevant du public sont aussi interdits pour une durée de 15 jours, jusqu’au 10 octobre à compter de lundi, dans les 17 communes de l’agglomération concernées. Dans le reste du département c’est autorisé, mais à condition de ne pas dépasser les 30 convives maximum.

Pas de sport en intérieur pour les adultes

Il n’est plus possible d’assister à des rassemblements de plus de 10 personnes sur la voie publique ou dans les lieux ouverts au public, exception faite des manifestations "à caractère revendicatif et professionnel" ou encore des cérémonies funéraires. Les visites guidées organisées par des personnes titulaires d’une carte professionnelle restent possibles.

Par contre les activités sportives organisées dans les établissements couverts recevant du public, y compris dans les salles de sport, gymnases, salles polyvalentes et piscines couvertes, sont interdites pour les personnes adultes. Les activités des groupes scolaires, parascolaires ou de mineurs, ainsi que de sportifs professionnels et de haut niveau restent autorisées.